Sur le chemin des Contes d'Automne ...

Publié le par Printemps des légendes


Le public était nombreux ce dimanche matin sur la Butte d'Etion ! Il faut dire que le programme en valait la peine : une matinée de randonnée autour de Charleville avec de vrais contes ardennais dits par une vraie conteuse professionnelle, ça ne se manque pas!

Pour le Club Alpin Français ( qui encadrait cette randonnée) l'heure c'est l'heure et la randonnée c'est de la randonnée (pas de la promenade pépère ...) : A peine l'horloge de l'église avait elle commencé à sonner 9h00 que c'était déjà parti à un bon rythme de marche rapide ( 4 à 5 km/h).
Tant pis pour ceux qui - comme votre blogmaster dévoué – étaient encore en train de mettre leurs chaussures de marche ... Ils n'ont dû leur salut qu'à leur bonne vue (un groupe de 80 personnes ça se voit de loin) et à leur pointe de vitesse. Au premier arrêt (pour le premier conte), tous n'avaient pas réussi à suivre le rythme et le groupe s'étendait sur 5 à 600 mètres ...






Le temps n'était pas trop de la partie, ... quoique ... le brouillard qui enveloppait les paysages dans le lointain renforçait le mystère de la campagne ardennaise et allait très bien avec les contes ...




Paysages d'automne où le brouillard efface les limites entre ciel et terre, sentiments d'automne où l'on est à la lisière entre le bien et le mal,  contes d'automne entre rêves et réalité, envoûtements et désenvoûtements ...



Et effectivement les cinq contes d'automne dits par Christine DUPONT étaient à l'image de ce matin d'automne dans un léger brouillard qui tardait à se dissiper : pas des gentilles fées à la Walt Disney, ni des sorciers plein de bons sentiments à la Harry Potter (là je vais me faire des ennemis ...) mais toute une galerie de personnages illustrant toutes les facettes de la nature humaine dans sa grande diversité et parfois dans toute sa noirceur ...

Bellâtre coureur de jupons, érudit misanthrope, compagnon du devoir honorable, tous sont soumis à des pulsions de vol, de cruauté envers les animaux, ou pire encore de meurtre ... surtout si la sorcellerie s'en mêle !
 Le personnage de conte ardennais peut être cupide, profiteur, âpre au gain, égoïste, jaloux, ridicule, opportuniste, profiteur, anthropophage, mais aussi généreux, sagace, rusé, débrouillard, ironique et malicieux.

En tout cas le « héros » du conte a toujours une face cachée moins sympathique (comme nous tous) et il ne perd jamais une occasion de se montrer rebelle à la loi et aux puissants, de ridiculiser ou de tromper ceux qui sont dépositaires du savoir, de la richesse ou du pouvoir ...
                                                   
Ce matin là nous avons appris :

  - combien il peut être dangereux de séduire une sorcière ...
  - comment la convoitise pour le banc public d'un parc peut déclencher des pulsions meurtrières envers trois vieilles dames (inoffensives ?) chez un bibliophile misanthrope ...
  - une variante du proverbe « qui vole un oeuf ,... etc. » chez un honorable compagnon du devoir et sur l'inconvénient d'avoir des remords ...
  - comment des instructions tatillonnes données à sa domesticité peuvent se retourner contre le maître quand elle sont suivies au pied de la lettre par une servante un peu simple ...
  - le bon usage d'une flûte, d'une flèche et d'un voeu magique quand on est un jeune berger convaincu de sorcellerie et condamné au bûcher ...


Bien évidemment vous n'aurez pas le détail ni la chute de ces histoires sur ce blog ! Les contes ne se lisent pas, ils s'écoutent, ils se racontent, ils s'interprètent, ils se jouent et ils se vivent par le conteur ...



Si vous avez manqué cette sortie, vous pouvez toujours aller voir sur le site de Christine DUPONT et sur celui de l'association « Les Maisons du Conte d'Ardenne » en attendant de la retrouver en mars 2009 dans les jardins de l'Abbaye de Laval-Dieu de Monthermé pour de nouveaux contes pendant le Salon « Le Printemps des Légendes »


Fabrice

La Galerie de photos "Randos thèmes 2008" de cette matinée de Contes d'automne est juste à côté dans la marge

P.S. Nous avons obtenu l'accord de Christine DUPONT pour mettre en ligne les photos de cet article et de la galerie de photos. La taille des photos et les cadrages ont été adaptés afin de respecter le droit à l'image des participants de la sortie qui peuvent nous adresser leurs réclamations via les commentaires de cet article.

Publié dans Contes

Commenter cet article

herve gourdet 13/10/2008 11:56

Quel monde c'est incroyable...les contes ça marche vraiment très fort dans le coin...